Retour à la marge

Publié le par ap

"On reconnaîtra à la Réalité cette propriété de n’être jamais que la Réalité, froidement, platement, de s’appliquer à être et demeurer la Réalité, sans aucun débordement ni repli, toujours tendue dans son cadre.


Que l’on s’y plaise ou pas, que l’on y trouve ou non son compte, cela est une autre affaire impossible à considérer seulement puis à traiter, hélas, à défaut d’une marge, d’un bas-côté, d’un talus où s’étendre, d’une cellule de temps mort où se retirer pour concevoir de nouveaux plans."


Eric Chevillard - L'autofictif, N° 711, 2 novembre 2009


 

Cult - 11- 2009


Publié dans atelier

Commenter cet article

Gilbert Pinna, le blog graphique 09/11/2009 19:34


Oui, bien sûr, apologie des marges et de tous les replis...mais il me semble que la réalité (sans R majuscule) recèle en elle des niveaux - peut-être des strates-de delitement, de dilution, de
dispersion, de récréation considérables...


pop 09/11/2009 16:42


Une vue de la nouvelle "marge"?