...et des jours

Publié le par ap

DSC00969.JPG

DSC00955.JPG

DSC01006.JPG

DSC01001.JPG

DSC00953.JPG

Cult,  juin 2011

Publié dans atelier

Commenter cet article

Ambre 16/06/2011 18:24



Doublées cuir les chaussures tout de même:))


C'est étrange, en agrandissant la première photo, on distingue sur le panneau de liège un mouvement que l'on retrouve dans vos peintures. (Oui, on m'appelle Sherlock!)


Trêve de plaisanterie, c'est toujours un bonheur de pénétrer dans votre atelier.



pop 16/06/2011 10:07



sentiment que l'on ne peut embrasser le monde dans son entier, que l'on est condamné aux fragments et même à n'atteindre de ces fragments qu'une partie encore et que l'on se perd dans ces détails
de plis qui ouvrent un monde comme si soudain dans le fragment était tout (l'impression parfois que chaque chose échappe dans un emultitude d'apparences). Pourtant, accumuler les parties ne
dégage jamais aucun panorama et malgré l'acharnement ou l'ardeur le monde demeure insaisissable, s'éloignant toujours de part et d'autres de nous dans le détail et dans l'immense.