cliché 38

Publié le par ap

49

Un couple roule dans l’herbe. L’eau du bassin crépite sous une pluie de cailloux, lancée par une main invisible. L’herbe pique dans le cou ou dans le dos. L’eau criblée sous la salve et les rires.


Le désir naissant du printemps des amoureux qui s’abat comme cette grêle.

Sur le coin de la table, dans la pile des livres, un essai de Georges Bataille « La mutilation sacrificielle et l’oreille coupée de Vincent Van Gogh » *  -dont la couverture représente un coupe choux, objet dont usa sans aucun doute le peintre de la « Nuit étoilée » pour réaliser l’ablation de l’appendice de l’ouie -  non loin, la revue photographique n°5 consacrée au thème de l’érotisme. L’association involontaire de ces deux ouvrages me donne envie de relire l’essai de Bataille : « Les larmes d’Eros ».


50

Effeuilletage

Publié dans notes sur clichés

Commenter cet article