L’insouciance (fragment 12)

Publié le par ap

La visibilité était mauvaise. L’orage battait la campagne à grands coups de flashs. Les essuie-glaces couinaient sur le pare-brise. Il aurait du penser à changer les caoutchoucs. Penché en avant sur le volant il cherchait sa route dans la nuit. Le faisceau des phares ricochait sur l’asphalte détrempé. De temps à autre, dans les virages, les bas côtés inondés surgissaient  au passage comme de brefs clichés.
Un crépitement assourdissant martelait le toit. Il monta le son de l’auto-radio. Une voix chaleureuse s’installa après la fin du générique : « ...Selon la version la plus connue, sa mère, Gaia s'était plainte auprès de lui du traitement que lui infligeait Ouranos… Elle donna alors à Cronos une faucille de silex avec laquelle il attaqua Ouranos, lorsque celui-ci vint rejoindre Gaia, et l'émascula. Cronos lança les organes génitaux tranchés derrière lui, et les gouttes de sang donnèrent naissance aux Erinnyes, aux Géants et aux Nymphes. Ainsi Cronos régna à la place d'Ouranos … »

-          Et ben ! lâcha le conducteur en tournant son regard vers la passagère.

«  … Mais rapidement, il devint aussi brutal que son père…. shzzz…ayant été averti que l'un de ses propres enfants le détrônerait de la même façon qu'il avait, lui-même, détrôné son père, il les avalait un par un, au fur et à mesure qu'ils naissaient. Shzzz… Sa femme, Rhéa…shrzz… »

-          Zut ! C’est toujours pareil !....au moment où ça devenait intéressant !

-          … Cronos parvint à les manger tous, à l'exception de Zeus…

-          Ha ? Vous connaissez l’histoire ?

-          Oui, un souvenir de Fac… sa femme substitua une grosse pierre enveloppée de langes que Cronos dévora à sa place... Cet aspect de Cronos le relie à Saturne, le Dieu Romain à qui il fut identifié. Mais on associe à tort, le nom de Cronos à Chronos, avec un « h » qui est la personnification du Temps qui est décrit comme un vieil homme armé d'une faux. Il est vrai que la confusion est d'autant plus possible que Cronos possède aussi des attributs du temps… Attention !!!!

Le conducteur eut à peine le temps de réagir. Coup de frein brutal. La voiture fit un ou deux tours sur elle-même avant de quitter la chaussée dans un fracas des tôles.

« Shzzz… Et maintenant place au concert de jazz ! ». Le ballet des baguettes roulant sur la caisse claire entamait l’ouverture de Time Out

L’insouciance (fragments) - Planche sur étaton.com

Commenter cet article