Façades (2)

Publié le par ap

(Edward Hopper)



…et là, soudain, toute la sensualité tenant en équilibre dans la lumière blanche, glissant sous la transparence du coton, vibrant dans l'air sec, gonflant le voile d'un rideau, portée par ce déhanché mi lascif, mi arrogant, que prolonge la main posée sur la colonne.

 

                     Ou là, ailleurs, dans la chaleur moite d’une nuit d’été, qui s'éternise sous le ciel électrique d’un globe découpant la scène d’une véranda, où les mots chuchotés craquent comme les lames d’un plancher rêche...

 

 Edward Hopper, Summertime, 1943

Edward Hopper, Sumer evening, 1947

 

[...]

Publié dans peinture

Commenter cet article

mira 13/07/2009 09:13

J'adore Edward Hopper et me représente très souvent comme ce tableau Summertime, beaucoup aimé tes mots chuchotés. Peux-tu nous  parler encore d'Hopper? J'm ton blog