La densité de la rose

Publié le par ap

 

"Permanent invisible aux chasses convoitées,

Proche, proche invisible et si proche à mes doigts,

O mon distant gibier la nuit où je m'abaisse

Pour un novice corps à corps.

Boire frileusement, être brutal répare.

Sur ce double jardin s'arrondit ton couvercle.

Tu as la densité de la rose qui se fera."

 


René Char, Le Nu perdu (1964 - 1975), Ed. Poésie Gallimard

 

 

Huile surr toile - 03/09 - Chaumont

Publié dans atelier

Commenter cet article