Sur "gisement"

Publié le par ap



"Ainsi cette Aphrodite, dont la présence s'annonçait dans le titre de l'aquarelle, révèle maintenant son visage dans le visible, en une sorte d'apparition. Alors se déploie la chaîne qu'à l'exemple du langage il faut bien appeler syntagme de l'image, c'est à dire le mécanisme par lequel les éléments prennent du sens, par et dans leur assemblage. Dès lors, des formes qui jusque-là pouvaient de considérer comme non figuratives ou, à la limite, comme de vagues pictogrammes, s'investissent de valeur représentative : les rectangles s'assemblent en corps auquel une rondeur fournirait un sein et dont les demi-cercles rouges nichés dans l'ouverture des "jambes" offrirait avec impudeur, le sexe. Ainsi à l'exemple du récit mythique qui la fait sortir de l'onde, l'Aphrodite de Klee surgirait, elle, d'assemblages colorés."



Claude Frontisi, "Klee, Anatomie d’Aphrodite (le polyptyque démembré)", Editions Adam Biro - Collection 1/1 - 1990. P.14




Lavis, 08.1996


Publié dans atelier

Commenter cet article