L'angora de Bob (3)

Publié le par ap

110206-barleduc.jpg
L’autre élément manifeste de Monogram est, bien évidemment la figure de la chèvre. Celle-ci disposée elle aussi sur ce plateau (ou plutôt encastré dans le plateau), est donc tout à la fois l’un des objets qui participe de ce portrait, mais aussi, par son envergure et sa situation centrale, une figure hiératique montée sur un socle.

La chèvre contrairement au plateau ne nécessite pas une vue plongeante, puisqu’elle se trouve dans le même plan que le spectateur. Par ailleurs, ceinturée d’un pneu et maculée de peinture au niveau du mufle, elle est, elle aussi, un assemblage et un support.

110206-barleduc.jpg

Cette chèvre a une histoire qui, même si elle peut sembler être l’ordre de l’anecdote ou du gag, révèle en fait un lapsus que certains dadaïstes, tel Marcel Duchamp, auraient sans doute fort appréciée.

Robert Rauschenberg prétend avoir achète l’objet en 1955, à un marchand de fournitures de bureau new-yorkais, qui avait commandé par « erreur » ce produit.

110206-barleduc.jpg

De cette chèvre angora, dont l’artiste a pris soin de nous donner l’origine en fixant sa plaque d’identité sur le plateau, juste dans l’alignement du postérieur de l’animal, nous savons qu’elle fut préparée par la Société « William Riddell & Son’s » pour le bénéfice de la manufacture de laine « Sanford Mills », dans le Maine.

110206-barleduc.jpg

Passant sa commande à la compagnie Betty Mills, qui distribue notamment la maque Sanford’s, spécialisée en fournitures de bureau, le vendeur inscrivit sans doute Sanford’s Goat à la place de Sanford’s Boat (nom d’un flacon d’encre) et s’adressa de ce fait à la manufacture de laine qui porte le même nom.

110206-barleduc.jpg

110206-barleduc.jpg

Chose amusante la forme du flacon d’encre repend celle d’un fer à cheval et une inscription souhaite bonne chance à l’utilisateur éventuel.

 

Ainsi donc, la pièce centrale de Monogram ne serait due qu’à un concours de circonstance qui fit qu’un flacon d’encre noire fut d’abord pris pour une chèvre blanche empaillée. Ce malentendu de départ, cette méprise sur l’objet, ou ce hasard objectif, qui est aussi la question sous jacentes des Combines peut renvoyer à cette expression « Prendre des vessie pour des lanternes » ou comme le suggérait Marcel Duchamp à propos du ready-made réciproque : « Se servir d’un Rembrandt comme planche à repasser »

110206-barleduc.jpg

Mais revenons à la chèvre Angora, dont la qualité de la laine est à l’origine de l’artisanat du mohair, et qui doit son nom à celui de la région d'Ankara en Turquie, où elle y fut élevée pendant des siècles avant d’être exportée à partir du XVe siècle. Ce n’est que dans les années 1849 à1876 que les premiers spécimens furent importés sur le plateau d'Edward, au Texas.


110206-barleduc.jpg

Il se trouve que c’est à la même époque que le grand père de Robert Rauschenberg débarque lui aussi sur le continent américain dans un état proche du Texas, la Louisiane ; il y épousera une indienne de la tribu Cherokee.

110206-barleduc.jpg

La tète de la bête dans Monogram est, on l’a déjà dit, couverte de traces de peintures, rappelant en cela les décorations guerrière des tribus indiennes. La cage thoracique est ceinturée d’un pneu dont l’extérieur est badigeonné de peinture blanche. La première signification, liée au choix de cette chèvre, se trouve donc peut-être dans la collision de ces tout premiers signes qui marquent l’histoire de cette famille : l’immigration et le métissage.

La forme circulaire du pneu ainsi que l’association des éléments naturels de la toison évoquent par ailleurs les parures des hommes médecines indiens.

110206-barleduc.jpg

Une autre allusion à la figure de la chèvre est peut-être trouvée en relation avec des mythes et des récits occidentaux dont on sait que Rauschenberg usa fort souvent dans l’élaboration de ces Combines.(Odalisk, Canyon…)

On pense bien évidemment à Amalthée la chèvre qui allaita Zeus enfant et dont une autre version,  celle Ovide, nous donne l’origine de la corne d’abondance.

On pense aussi et surtout à Pan, autre personnage de la mythologie grecque qui était considéré comme le dieu de la totalité, de la nature tout entière. Pan, figure au corps hybride de satyre (pieds de chèvre et cornes), à qui l’on attribue des comportements peu bienveillants, était donc celui capable de créer, par sa colère, un vent de panique. C’est à ce titre qu’il est aussi considéré comme dieu de la foule.

110206-barleduc.jpg

Pan s’accouplant avec une chèvre - Herculaneum, Vers 100  av.JC

110206-barleduc.jpg

Groupe statuaire d’Aphrodite,Eros, Pan -  Délos. Vers 100 av. JC.

Sur cette seconde reproduction on peut observer que Aphrodite lève sa chaussure pour repousser les ardeurs de Pan.

Mukhayyar ! (celle qui est choisie, la plus belle !) : voici le sens de ce verbe arabo-persan qui a donné naissance au mot mohair, nom de la toison immaculée de la chèvre Angora. Si la chèvre angora est donc peut-être par analogie « la plus belle », la comparaison avec Aphrodite peut donc ici s’expliquer en partie.

On se souviendra de la semelle collée dans le panneau de Monogram non loin de la chèvre, ainsi qu’une petite image de foule située près de l’un des bords.

110206-barleduc.jpg

110206-barleduc.jpg

 

On observera cependant que certains visages de cette image sont cernés de petits ronds blancs un peu comme lorsque l’on souhaite identifier des personnes dans une foule, faisant écho en cela au pneu qui entoure la chèvre.

110206-barleduc.jpg

Mascotte du Navire de guerre  Nevada, 1919

 

Cependant d’autres hypothèses sont, bien entendu, possibles quant à la chèvre. Elles seraient, cette fois-ci, plutôt à chercher du côté de la culture populaire américaine, comme par exemple ces attelages pour enfants ou cette figure marginale de « the goat-man » qui sillonnait le sud des Etats-Unis en compagnie d’un troupeau de chèvres, tirant avec lui un drôle d’attelage qui sans conteste aurait bien pu relever d’une Combine de Rauschenberg. 

110206-barleduc.jpg

Attelages pour enfants, dans les années 1930, Texas

110206-barleduc.jpg

The goat man, 1937. Floride

 

Ou encore ces machines insolites proposées par une firme américaine qui présente l’assemblage d’un mécanisme roulant surmonté d’une réplique de chèvre sur laquelle un individu assis était poussé par un autre.

110206-barleduc.jpg

Enfin, on ne saurait ignorer l’effigie emblématique de l’Oncle Sam, dont la chevelure et le bouc blanc, évoquant la toison de la chèvre lui avait valu parfois le sobriquet de « Sam the Goat. »

110206-barleduc.jpg

[...] 

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7

Publié dans peinture

Commenter cet article