Remarques brèves sur Joseph Beuys (4)

Publié le par ap

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6


Objets

110206-barleduc.jpg

A la fois les objets présentés désignent leur réalité d’objet, réfèrent à leur fonctionnalité et simultanément figurent autre chose, soit par association avec des matériaux, soit dans leur mise en relation avec d’autres objets.

Comme par un effet d’optique, ils se maintiennent entre ce que nous voyons et ce que nous croyons voir. Miroir aux alouettes. Une bouteille est tantôt un contenant, tantôt une figure ou totem, un gant de boxe est à la fois un accessoire de combat et l’emblème d’une société capitaliste, le piano, instrument de musique par excellence peut aussi incarner la pensée de la civilisation occidentale…

110206-barleduc.jpg

Chaise avec coin de graisse (1963), sculpture constituée d'une chaise en bois dont le siège et une partie du dossier sont recouverts d’un bloc de graisse, est un exemple assez évident de ce processus.
La forme de ce bloc, un dièdre, ainsi que la substance de la graisse figée, matérialisent  l’idée d’un corps assis. Chaise + coin = fonction + concept.

La chaise est l’enveloppe en négatif d’une personne assise, prothèse ou socle du corps plié, elle représente sans doute le mieux ce qui sépare l’homme moderne de l’homme primitif. Tout en affirmant le principe de l’assise, la pente lisse de graisse (qui rejoint le dossier au siège), interdit définitivement son utilisation en tant qu’objet.

La rupture avec l’angle droit (notion récurrente chez Beuys), l’opposition des matériaux (artificiel/naturel), la combinaison des procédés techniques visibles (façonnage, modelage, assemblage)… Tout ici pointe le double mouvement paradoxal du rationnel et de l’irrationnel qui traverse et fonde l’humanité.

Les exemples de cette dualité sont nombreux et mériteraient presque que l’on dresse un glossaire qui en établisse les correspondances. 

Pour Beuys, les objets sont comme des mots ; les installations qu’il réalise sont des phrases dont la syntaxe se trouve (s’élabore) dans les actions qu’il met en place.

[...]

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 

Publié dans Réplique(s)

Commenter cet article