Les délices d’Alice (2 - Déclinaisons)

Publié le par ap

1 - 2 - 3 - 4

En 1969, Salvador Dali réalisait un superbe travail d’adaptation graphique du texte de Lewis Carroll. Le choix d’un vocabulaire de signes restreints recoupant en de nombreux points ses propres préoccupations (insectes, ombres, montre ou champignons…) soumis au jeu des métamorphoses, conjugué à un espace flottant, lui permettait d’insister sur la dimension onirique, voire surréaliste du conte.

110206-barleduc.jpg

Le personnage d’Alice, sous forme d’une frêle silhouette de jeune fille sautant à la corde, y est présent sur chacune des images. L’idée d’utiliser cette figure du saut à la corde est d’ailleurs assez subtile car elle combine à la fois le jeu d’enfant, le principe du passage et le rapport cyclique au temps du récit.


110206-barleduc.jpg

Par ailleurs, les différents effets de coulures d’encres, d’aspersions ou de macules indiquent bien la volonté de Dali de pointer l’aspect subversif du pays des merveilles de Carroll.

110206-barleduc.jpgSalvador Dali "The mad tea party", 1969
110206-barleduc.jpgKertez

Seul (à ma connaissance) Sigmar Polke aura l’audace de répondre à l'univers graphique de Dali par ce montage composé comme un faux triptyque: deux panneaux latéraux utilisant un motif de tapisserie reproduisant le motif d’un match de foot encadrent une bande centrale, fond sombre couvert de points blancs (bel élevage de champignons !). Sur cette partition verticale sont superposés, à gauche, la reprise d’un dessin de John Tenniel et à droite la silhouette blanche d’un basketteur en extension se saisissant d’un ballon.

110206-barleduc.jpg

 

Sigmar Polke “Alice”, 1971

110206-barleduc.jpg

John Tenniell ,1865

L’hybridation des différents motifs, la confusion spatiale, l’aspect fantomatique des figures citées suggèreraient, comme l’ont souligné plusieurs critiques, « les différents stades d’altération de la conscience par les effets de la drogue, ici symbolisée par le Caterpillar fumeur de marijuana. Le parallèle entre drogue et sport (nouvel opium du peuple) matérialisé à la fois par le motif du fond et par la silhouette blanche du basketteur, dénonce un monde d’illusions d’optiques ou, d’hallucinations qui nous ferait finalement prendre des vessies pour des lanternes et des ballons pour des champignons… Ou, pour reprendre une citation de Guy Debord : « Toute la vie des sociétés dans lesquelles règnent les conditions modernes de production s’annonce comme une immense accumulation de spectacles. Tout ce qui était directement vécu s’est éloigné dans une représentation. ». N'était-ce pas en subsence le sens de l'appariton de ces personnages, au détour d'un plan, du le film de Jean-Luc Godard?

110206-barleduc.jpg

Jean Luc Godard “Week-end”, 1969

L’univers d’Alice de Lewis Carroll n'en finit plus d'inspirer, depuis sa création, de nombreux illustrateurs mais aussi des peintres, des réalisateurs ou des photographes…

110206-barleduc.jpg110206-barleduc.jpg110206-barleduc.jpg

Anna Gaskell  « Wonder », 1996


Certaines images, comme par exemple ces séries photographiques de Anna Gaskell, Wonder (1996) et Overide (1998), dont on trouvera ici une bonne analyse et ici d’autres images, fonctionnent comme des citations à la fois du conte mais aussi de l’univers de certaines peintures Préraphaélistes (Millais, Waterhouse…), ou encore en référence au cinéma.

110206-barleduc.jpg

« Les aventures d’Alice au pays des merveilles », William Stirling, 1972

Plus récemment, d’autres artistes tels Maggie Taylor, Kassandra… utilisant la prise de vue et la retouche numérique ont revisité le thème.

110206-barleduc.jpg

Maggie Taylor “ Almost Alice - Ou Est Ma Chatte?”, 2007

110206-barleduc.jpg

Kassandra 2006

110206-barleduc.jpg

Marla Bloom “A mad tea-party in white”, 2004


En fait, on ne compte plus les différentes reprises de cette longue décinaison, dont certaines d'ailleurs ont parfois l'odeur du déclin ou, tout au moins, dégagent un vague relent d'accadémisme.
 

110206-barleduc.jpg

Annie Leibovitz pour Vogue, 2006

[...]

1 - 2 - 3 - 4

Publié dans Réplique(s)

Commenter cet article

marina 24/03/2009 20:36

bonjour, Je suis élève de quatrième année et je travaille sur le mythe d'alice...Je suis assez curireuse de voir les adaptations cinématographique que tu presente, mais pas moyen de les trouver. Si tu pouvais me donner tes sources...à trés bientotmarina