Flash back on White

Publié le par ap

M. Bourke-Whithe, 1937

M. Bourke-Whithe, 1937

(Tout part ici d'une photographie de Margaret Bourke-Whithe prise lors des innondations de Louis-ville en 1937 et d'une question sur l'auteur de l'affiche qui se trouve en arrière plan des personnes alignées.)

Il semble que l'auteur de cette image pour l'affiche soit Frederic Stanley.

Frederic Stanley

Frederic Stanley

Frederic Stanley (1892-1967) réalise, en 1933, une série d’encarts publicitaires* pour une marque de carburant, dans un graphisme est assez proche de celui de Norman Rockwell.

--------------

*Je n’ai malheureusement pas retrouvé toutes les planches publicitaires de la série, mais seulement les vignettes qui déclinent vraisemblablement les différents arguments du produit : puissance, vitesse, liberté...

Flash back on White

Cette autre illustration, qui date de 1935, anticipe l’une de celles utilisée pour la campagne de la National American of Manufactured, en 1937.

Flash back on White
Flash back on White

Pourtant, paradoxe de l’époque (mais s’agit-il seulement de cette époque là ?), tandis qu’une certaine partie de la population vie dans des conditions de pauvreté exceptionnelles, les panneaux publicitaires (sous les quels certains trouvent un abri) décrivent et proposent une toute autre vision des choses en évoquant « Le plus haut niveau de vie du monde »

Famille ruinée, Arkansas (FSA)

Famille ruinée, Arkansas (FSA)

En fait, dès 1935 la FSA (Farm Security Administration), suite aux effets de la Grande Dépression et dans le cadre du New Deal, avait mandaté plusieurs photographes (dont Walker Evans, Dorothea Lange, Arthur Rothstein, Gordon Parks, John Vachon…)  pour faire un état des lieux de l'Amérique rurale, gravement touchée par cette crise majeure.

C’est notamment dans ce cadre que Dorothea Lange réalisera de nombreux clichés non seulement l’état de misère de la population, mais aussi du paysage Américain...

Dorothea Lange, 1936

Dorothea Lange, 1936

Les images de files de chômeurs attendant de l’embauche ou celles de civils se présentant à la soupe populaire ne sont donc pas si rares que ça en cette période…
Flash back on WhiteFlash back on White
Flash back on White
Walker Evans 1937 / Locke Edwin  1937  - FSAWalker Evans 1937 / Locke Edwin  1937  - FSA
Walker Evans 1937 / Locke Edwin  1937  - FSAWalker Evans 1937 / Locke Edwin  1937  - FSA

Walker Evans 1937 / Locke Edwin 1937 - FSA

Il n’est donc pas étonnant (à mon avis) que l’image de Margaret Bourke-White, faite lors de l’inondation de Louisville, en janvier 1937, viennent naturellement participer de ce regard critique des photographes américains de cette période, en réalisant, il est vrai, une remarquable synthèse.
 

Flash back on White

Lorsque l’on regarde le travail de cette photographe allemande, on est en effet frappé de constater que souvent, et même dans les situations les plus dramatiques, l’image comporte une grande maîtrise de composition qui la hisse quasiment au statut d’emblème ou de mise en scène… Aussi, à vrai dire, ai-je longtemps soupçonné l’auteur de cette photographie d’avoir procédé à un "montage" tant la dimension idéologique, semble prendre le dessus sur la réalité des évènements.

M.Bourke-White  «Juifs prisonniers, Buchenwald », 1945 / M.Bourke-White “ Suicide du Dr Kurt Lisso et de sa famille », Leipzig, 1945
M.Bourke-White  «Juifs prisonniers, Buchenwald », 1945 / M.Bourke-White “ Suicide du Dr Kurt Lisso et de sa famille », Leipzig, 1945

M.Bourke-White «Juifs prisonniers, Buchenwald », 1945 / M.Bourke-White “ Suicide du Dr Kurt Lisso et de sa famille », Leipzig, 1945

Et puis en cherchant un peu, j’ai trouvé ces extraits dans un reportage cinématographique datant de 1937, et, il est fort probable que ce soit à cet endroit de Louisville que l’image a été réalisée, même si la scène (très courte) qui s’y déroule est plus chaotique que sur la photographie...

Flash back on White

Publié dans Réplique(s)

Commenter cet article