cliché 54

Publié le par ap

66

Le reflet du livre face à l’écran me renvoie une fois encore au souvenir d’autres images. Rétroviseur.


Par exemple cette photographie prise par ma mère avec le petit Insta-matic kodak que venait de m’offrir mon frère (l’ombre portée sur le carrelage est justement celle de mon frère Serge). Elles sont rares les photos où je suis avec mon père et, malgré le cadrage coupant au niveau de son regard – cadrage dont j’ai toujours pensé qu’il s’agissait d’un acte manqué – j’ai conservé ce cliché… Surtout pour ses mains.


Je remarque maintenant les plis sur les pantalons et l’aspect froissé sur le bas de mon polo. D’un coup, ça me revient : ma mère m’avait demandé de « m’arranger un peu » et que « le polo serait mieux dehors… ». Pour quelle raison avait-elle formulé ce souhait ?... Je crois que je n’en sais toujours rien, mais visiblement j’avais obtempéré.

Publié dans notes sur clichés

Commenter cet article